La chambre des rêves qui grandit avec des enfants

Si vous avez des enfants, vous savez que l’aménagement d’une chambre à coucher fonctionnelle, accueillante et esthétique n’est pas une tâche facile. De nombreux facteurs doivent être pris en compte pour organiser les espaces et choisir le mobilier d’une pièce utilisée pour des activités très différentes comme le repos, le jeu et l’étude. Et qui, dans de nombreux cas, accompagne la croissance de l’enfant de l’enfance à l’adolescence. C’est pourquoi la conception du mobilier doit être prévoyante et flexible, surtout si vous ne pouvez (ou ne voulez) pas dépenser de grosses sommes d’argent pour les ajustements nécessaires au fil des ans.

Question de flexibilité

Le premier paramètre à considérer est celui de l’espace : il doit y avoir suffisamment d’espace libre pour permettre à l’enfant de jouer et de se déplacer calmement. Le mobilier doit en tenir compte. Une excellente solution, si la pièce n’est pas très grande, est celle du “pont”, d’angle ou linéaire : le lit encastré sous l’armoire permet de gagner plusieurs mètres carrés. Un espace qui sera également utile pour nettoyer et ranger la pièce : en ce sens, il peut aussi être fonctionnel d’opter pour des meubles à roulettes, faciles à déplacer.

Comme nous l’avons déjà mentionné, il est également essentiel que la pièce soit conçue pour “grandir” avec le garçon. Il est donc préférable d’éviter les meubles qui conviennent uniquement aux petits enfants mais qui sont malvenus pour les adolescents. La personnalisation peut être confiée à des éléments faciles à remplacer tels que des autocollants, des affiches, des draps et des couvre-lits. Un autre besoin qui se fait jour au fil des ans est celui d’un coin équipé pour l’étude : il faudra penser, même si ce n’est pas immédiatement, non seulement à un lit et à une armoire, mais aussi à des espaces pour ranger les livres et à un bureau. Ce dernier doit de préférence être placé près de la fenêtre ou dans un endroit bien éclairé, afin d’utiliser au mieux la lumière naturelle. Si vous optez pour des étagères à livres, celles-ci doivent être placées à une hauteur facilement accessible pour l’enfant.

La sécurité d’abord

La chambre des enfants, outre qu’elle est agréable et pratique, a besoin avant tout de sécurité. La curiosité et l’impétuosité des petits peuvent conduire à des accidents domestiques que l’on peut mieux prévenir en se concentrant sur des meubles “à l’épreuve des enfants”. Il est donc déconseillé d’utiliser des étagères saillantes ou des bords tranchants, tandis que les tiroirs doivent être de type “lent”, c’est-à-dire qu’ils ne doivent pas être complètement amovibles.

Les miroirs et les fenêtres en général doivent certainement être évités. Une attention particulière doit également être accordée au choix des matériaux : les mots d’ordre dans ce cas sont la solidité et la robustesse. Les solutions de haute qualité comme le bois, d’un grand impact esthétique dans le reste de la maison, risquent de ne pas pouvoir résister longtemps aux chocs ou même à l’usage normal qu’un enfant pourrait en faire. Parmi les matériaux les plus à la mode ces dernières années figure le stratifié, car il est robuste et facilement lavable en cas de marques faites avec des stylos ou des crayons. En ce qui concerne les tissus, nous recommandons ceux qui sont amovibles et lavables, pour faciliter le nettoyage et éliminer les taches inévitables.

Préférer la qualité

Les possibilités d’aménagement d’une chambre à coucher sont vraiment vastes, presque illimitées, mais ce qui compte, c’est de ne pas négliger une évaluation fondamentale : celle de la qualité, qui rime avec confiance. Méfiez-vous donc des prix trop bas : les offres apparemment avantageuses cachent souvent des matériaux de construction médiocres, des modèles non conformes aux normes ou des peintures et des solvants non toxiques qui peuvent s’avérer nocifs à long terme. Aucun parent ne mettrait en danger la santé de son enfant pour dépenser quelques francs de moins.